Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
IMPACT DES PROGRÈS TECHNIQUES POUR
LES AGRICULTEURS EN AFRIQUE DE L’OUEST
Ibrahima Coulibaly
Président de la CNOP M
Présid...
PLAN DE LA PRESNTATION
I. Le modèle agricole dont il est question: Agriculture
Familiale, caractéristiques et défis;
II. U...
I. L’AGRICULTEUR DONT IL S’AGIT…
Notre analyse et perception paysanne qu nous
partageons est basé l’AF qui est en Afrique ...
I. L’AGRICULTEUR DONT IL S’AGIT…
De nombreux défis récurrents ou émergents qui exigent des
technologies appropriées pour a...
II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE
TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT
Nous notons...
II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE
TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT
2. Début de...
II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE
TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT
3. La fin d...
II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE
TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT
4. Début de...
EXPÉRIENCES DE NOS MEMBRES
Mécanismes deVoucher
pour l’accès aux semences
:FUPRO Bénin (PNOPPA
B)
Crédit de campagne par
l...
DES CHANGEMENTSVISIBLES INDUITS PAR LES
EXPÉRIENCES DES OP
Meilleure planification des campagnes agricoles
par les EF sur ...
III. DES DÉFIS A RELEVER POUR MIEUX OPTIMISER L’IMPACT DES
PROGRÈS DES TECHNOLOGIES
Un choix de modèle agricole à approfon...
III. DES DÉFIS A RELEVER POUR MIEUX OPTIMISER L’IMPACT DES
PROGRÈS DES TECHNOLOGIES
Quelques champs d’investissement prior...
III. DES DÉFIS A RELEVER POUR MIEUX OPTIMISER L’IMPACT DES
PROGRÈS DES TECHNOLOGIES
 Quelques conditionnalités pour assur...
IV. LEVIERS OPPORTUNITÉSAVALORISER
Certes des marges de progression reste à faire et les défis restent énormes,
mais il y ...
MERCI DEVOTRE ATTENTION
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×
Upcoming SlideShare
What to Upload to SlideShare
Next
Download to read offline and view in fullscreen.

0

Share

Download to read offline

Séminaire virtuel d’apprentissage régional AKADEMIYA2063-CORAF, 6 Juillet 2021

Download to read offline

"L'impact des progres techniques pour les agriculteurs en Afrique de l'Ouest" a été l'objet de la présentation de M. Ibrahim COULIBALY, President, Network of Peasant Organizations and Agricultural Producers in West Africa (ROPPA)

  • Be the first to like this

Séminaire virtuel d’apprentissage régional AKADEMIYA2063-CORAF, 6 Juillet 2021

  1. 1. IMPACT DES PROGRÈS TECHNIQUES POUR LES AGRICULTEURS EN AFRIQUE DE L’OUEST Ibrahima Coulibaly Président de la CNOP M Président du ROPPA 6 Juillet 2021
  2. 2. PLAN DE LA PRESNTATION I. Le modèle agricole dont il est question: Agriculture Familiale, caractéristiques et défis; II. Une dynamique des investissements pour la génération de technologie au gré des paradigmes de développement; III. Des défis à relever pour mieux optimiser l’impact des progrès technologiques; IV. Leviers et opportunités à valoriser
  3. 3. I. L’AGRICULTEUR DONT IL S’AGIT… Notre analyse et perception paysanne qu nous partageons est basé l’AF qui est en Afrique de l’Ouest le mode/système de Production :  dominant en AO  90 % de l’offre de produits agricoles et de denrées agroalimentaires produits dans la région (FAO)  Mobilise plus de 80% des terres mises en valeur (FAO)  Multifonctionnel et impliquant une combinaison structurée de plusieurs sous activités → Equilibre de la famille  Résilient et enclin à accepter des changements susceptibles de le rendre plus performant
  4. 4. I. L’AGRICULTEUR DONT IL S’AGIT… De nombreux défis récurrents ou émergents qui exigent des technologies appropriées pour accompagner la performance des Agricultures Familiales en AO:  La faim et la malnutrition qui sont de plus en plus structurelles dans certaines localités de la région;  La persistance ou l’accroissement de la pauvreté;  La dégradation des ressources naturelles et de la biodiversité;  Les effets des changements climatiques;  Une demande alimentaire croissante;  La frustration et le désespoir des jeunes qui s’engagent dans une nouvelle dynamique de migration ou dans des activités illicites (drogue, groupes armés…)
  5. 5. II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT Nous notons 4 étapes marquantes dans l’évolution des technologies du secteur ASPH en Afrique de l’Ouest: 1. Années 1960, au lendemain des indépendances → politiques/programmes agricoles orientés principalement sur la promotion des cultures de rente (café, cacao, arachide, sésame, coton…) – Principales technologies diffusées: ❖semences certifiées , ❖ Autres facteurs de production: pesticides, herbicides, fertilisants minéraux, ❖ Mécanisation notamment à transaction à animale;
  6. 6. II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT 2. Début des années 1970 avec les sécheresses successives → Autosuffisance alimentaire ❖ Aménagement de bassins/périmètres de production (y compris petits & grands périmètres irrigués) ❖ Diffusion de semences certifiées de cultures vivrières; ❖ Promotion production et utilisation de compost; ❖Technologies de restauration de la fertilité des sols et de mobilisation des eaux de ruissellement en s’appuyant sur les initiatives paysannes (Zaï, digeuttes anti-érosif..) ❖ Promotion mécanismes d’information des marchés; ❖ Création de centres de formation, d’apprentissage et de diffusion de technologie; ❖ Mise en place de champs d’expérimentation et de diffusion de technologies Cette période a connu l’évolution la plus importante des rendements de certaines cultures vivrières.
  7. 7. II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT 3. La fin des années 1980 avec l’application des PAS → sécurité alimentaire avec un retrait des Etats dans le secteur productif Difficultés éprouvées par les institutions de recherche et de conseil agricole à poursuivre convenablement la génération et la diffusion de technologies à cause des restrictions budgétaires – stratégies orientées vers des fonds compétitifs au niveau international - des alliances avec des institutions internationales qui ne garantissent pas toujours une bonne prise en compte des priorités de la région ou une bonne appropriation des processus par les acteurs locaux ❖ Une stagnation voir un recul de la génération des technologies; ❖ Orientation de la recherche vers les systèmes de production; ❖ Mise en place de cadre de concertation et de dialogue entre recherche & OP comme le comité des utilisateurs des résultats de la recherche au Mali
  8. 8. II. UNE DYNAMIQUE DES INVESTISSEMENTS POUR LA GÉNÉRATION DE TECHNOLOGIES AU GRÉ DES PARADIGME DE DÉVELOPPEMENT 4. Début des années 2000 avec de nouvelles réformes (PAU, ECOWAP) → regain du régionalisme & regain des politiques volontaristes partant du bilan mitigé des PAS Nouvelle dynamique de génération et diffusion de technologies. ❖ Emergence/Accroissement des technologies basées sur Internet ou la téléphonie mobile: information sur les marchés, information sur le climat; distribution d’intrants; plateforme virtuelle de promotion des produits, systèmes virtuels de formation et d’apprentissage... ❖ Collaboration entre les associations de femmes et les institutions de recherche en technologies alimentaires qui a permis la génération et la diffusion de nombreuses technologies qui ont contribué à booster la transformation agroalimentaire artisanale et semi-artisanale promue par les femmes. Cela a actuellement un impact très important sur les agricultures en AO.
  9. 9. EXPÉRIENCES DE NOS MEMBRES Mécanismes deVoucher pour l’accès aux semences :FUPRO Bénin (PNOPPA B) Crédit de campagne par l’usage des systèmes de téléphonie mobile dans le contexte de COVID19 - CPCTogo (CTOP) Développement des package de produits frais – jus d’ananas : Interprofession Ananas – Bénin (PNOPPA B) Suivi de la qualité du pâturage : Gajel Niger (PFPN) Esoko et informations sur le climat par téléphone (messages vocaux) et émissions radio – PFONG Ghana (FONG) Utilisation de drônes dans la production agricole : FEPAB Burkina Faso (CPF) Utilisation du SIM pour accès au marché :CPC- Togo (CTOP) Utilisation de plateformes virtuelles pour la promotion du lait local : FAPAL Ssénégal (CNCR) Utilisation du SIM pour accéder au marché institutonnel :USCOOPBM – Burkina Faso (CPF) Utilisation des plateformes électroniques pour le suivi de la campagne et des EF : Mali & Burkina Faso( CNOPM; CPF)
  10. 10. DES CHANGEMENTSVISIBLES INDUITS PAR LES EXPÉRIENCES DES OP Meilleure planification des campagnes agricoles par les EF sur la base des prévisions météorologiques de proximité déployées par les radio Accroissement des capacités d’accès au marché des produits issus des EF (Riz, lait, PFNL…) Meilleur calibrage des apports en engrais Meilleure organisation de la transhumance Meilleure qualité de produits transformés issus des EF sur le marché Meilleur mécanismes d’accès au crédit (Plateformes de transfert d’argent mobile)
  11. 11. III. DES DÉFIS A RELEVER POUR MIEUX OPTIMISER L’IMPACT DES PROGRÈS DES TECHNOLOGIES Un choix de modèle agricole à approfondir pour mieux orienter les technologies à développer ❖ Un impact indéniable des technologies diffusées avec un accroissement des volumes de production (production animale et végétale) – confirmation par l’évaluation des 10 ans de la mise en œuvre de l’ECOWAP en 2015. ❖ Cependant évolution des niveaux de production beaucoup plus liée à l’accroissement des superficies et non des rendements (CEDEAO - évaluation ECOWAP 2015); ❖ Des des défis qui restent préoccupants malgré la diffusion des technologies et l’accroissement des volumes de production: faim, malnutrition, pauvreté, création d’emplois et de revenus durables dans le secteur ASPH, notamment au profit des jeunes; ❖En outre on note l’émergence de problèmes sociaux, environnementaux, écologiques, économiques, liés à l’utilisation des fertilisants, pesticides et herbicides: dégradation de la fertilité des sols et de la biodiversité cultivée, élevée et non. En somme le modèle agricole soutenu à travers les technologies n’a pas permis de relever les défis des communautés et des EF. Les technologies impactent l’(évolution des systèmes alimentaires. Leur choix doit se faire alors sur la base du modèle de production et de consommation que l’on veut promouvoir.
  12. 12. III. DES DÉFIS A RELEVER POUR MIEUX OPTIMISER L’IMPACT DES PROGRÈS DES TECHNOLOGIES Quelques champs d’investissement prioritaire à considérer pour la génération et la diffusion de technologies ❖Amélioration de l a préservation et de la gestion des ressource naturelles, notamment des ressources foncières; ❖ Amélioration de la maîtrise de l’eau en agriculture; ❖ Amélioration de la conservation et de la transformation ❖ Amélioration de la fertilité des sols – transition agroécologie; ❖ Amélioration du système semencier régional en prenant en compte le système semencier paysan; ❖ Renforcement du commerce intra régional; ❖ Réduction des pertes alimentaires post récolte t du gaspillage des aliments; ❖ Renforcement du rôle et de la contribution des EF dans le développement et la gestion de la mutation des systèmes alimentaires.
  13. 13. III. DES DÉFIS A RELEVER POUR MIEUX OPTIMISER L’IMPACT DES PROGRÈS DES TECHNOLOGIES  Quelques conditionnalités pour assurer la pertinence des technologies et leur impact Que les promoteurs de l’utilisation des technologies renforcent leurs liens avec les EF : cadre OP – Recherche Que les produits technologiques prennent appuient sur les pratiques empiriques des EF Prise en compte des besoins de financement de la génération de technologies par les politiques publiques nationales et régionales Prise en compte de l’environnement social, politique et économique des EF Que les avis de consommateurs soient aussi pris en compte Une meilleure prise en compte des problématiques des femmes et des jeunes et leur insertion dans les segments des chaînes de valeur
  14. 14. IV. LEVIERS OPPORTUNITÉSAVALORISER Certes des marges de progression reste à faire et les défis restent énormes, mais il y aussi des leviers sur lesquels il est possible de s’appuyer: 1. La a reconnaissance et le soutien politiques accordés à l’AF à travers la DNUAF; 2. Les résultats du PPAO 3. L’intérêt des acteurs du développement et la dynamique actuels pour la transition agroécologique; 4. Ladynamique actuelle de réflexion & de reconstruction & de relance basée sur l’analyse des fragilités des politiques révélées par les crises notamment la crise sanitaire liée à la COVID 19. 5. La dynamique actuelle de réflexion sur les systèmes alimentaires qui pourraient induire un changement de développement;
  15. 15. MERCI DEVOTRE ATTENTION

"L'impact des progres techniques pour les agriculteurs en Afrique de l'Ouest" a été l'objet de la présentation de M. Ibrahim COULIBALY, President, Network of Peasant Organizations and Agricultural Producers in West Africa (ROPPA)

Views

Total views

76

On Slideshare

0

From embeds

0

Number of embeds

0

Actions

Downloads

2

Shares

0

Comments

0

Likes

0

×