Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Bilan réponse-pays gestion Covid-19 et péril acridien

Présentation par Sy Alain Traoré, Commission de la CEDEAO lors de la 36e réunion annuelle du RPCA, 3 décembre 2020.

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Bilan réponse-pays gestion Covid-19 et péril acridien

  1. 1. #ECOWAP2025 « Bilan réponse-pays gestion Covid-19 et péril acridien » ---------------- Alain Sy TRAORE Dir. Agriculture & Rural development Commission de la CEDEAO Email: atraore@ecowas.int ECOWAP2025 « …ECOWAS  OF  PEOPLE …» 36e    réunion annuelle Visioconférence 3  décembre 2020
  2. 2. #ECOWAP2025 I. BREF APERÇU DU CONTEXTE II. MESURES DE REPONSES 1.Analyse, Alerte précoce et Mobilisation générale 2.Inventaire du nombre de mesures prises 3.Interventions régionales 4.Aperçu des mesures spécifiques au niveau des Etats Membres III. CONCLUSION SOMMAIRE DE LA PRESENTATION
  3. 3. I  – BREF  APERÇU  DU  CONTEXTE Région Taux  de   Guérison Taux  Létalité Afrique 82,10% 2,40% CEDEAO 92,38% 1,46% Monde 74,66% 2,76% • Février-­‐Mars 2020 !! • Adoption généralisée de mesures barrières et sociales; • Fermetures des frontières; • Couvre-­‐feu; • Restriction de mouvements interurbains; • Fermeture des marchés; • Pandémie et Alerte Criquet pèlerin; • Etc. CEPENDANT
  4. 4. II.  MESURES  DE  REPONSES
  5. 5. • Dès l’apparition de la pandémie et la prise des mesures barrières ØAlerte de la CEDEAO: sur les risques de « crises alimentaires » et d’augmentation du nombre de personnes vulnérables; ØRéunion des Ministres chargés de l’Agriculture et de l’Alimentation des Etat membres de la CEDEAO : le 30 mars 2020 ü Recommandations et résolutions prises par les Ministres pour atténuer les impacts sur l’accès à la nourriture et les risques de malnutrition ü Adoption d’un plan d’action régional d’urgence de réponses aux impacts prévisibles des mesures de COVID19 sur 4 piliers 1. Facilitation de l’accès aux intrants agricoles (ne pas compromettre la campagne agricole) et mise en place des filets sociaux de Sécurité alimentaire 2. Augmentation des capacités d’intervention des Stocks Nationaux et la Réserve Régionale de Sécurité Alimentaire (Cf. Acte Additionnel A/SA.2/02/13) de la CEDEAO 3. Prévention, la surveillance et la lutte contre les ennemis des cultures et la prévention (menace acridienne à la même période que la COVID19) 4. Lutte contre les maladies animales transfrontalières (Peste des Petits Ruminants persistait au même moment que la COVID19) ü Mise en place d’une Coordination des actions ü Utilisation du plan pour la mobilisation des ressources extérieures II.1  – Analyse,  Alerte  précoce  et  Mobilisation  générale  (1/3)
  6. 6. II.1  – Analyse,  Alerte  précoce  et  Mobilisation  générale  (2/3) Ø Mobilisation du Réseau de Prévention des Crises Alimentaires (RPCA) ü Réunion du réseau le 2 Avril 2020 ü Session extraordinaire du Comité d’orientation du RPCA le 6 Avril 2020 Ø Réunion ministérielle virtuelle sur la menace acridienne en Afrique de l’Ouest et au Sahel, le 10 Juin 2020 -­‐ Réunion de la FAO-­‐Bureau sous Régional pour l’Afrique de l’Ouest sur les menaces acridiennes et impact de la COVID19 sur la campagne agricole ü FAO/CLCPRO  :  Alerte  précoce  +  Stratégie  d’anticipation  et  de   préparation  ligne  de  front  (Tchad,  Niger,  Mali,  Mauritanie,   Burkina  Faso  et  Sénégal)   • Opérations  de  surveillance  aérienne  et  terrestre • Equipements • Information  et  Coordination   ü 8,11  millions  USD  mobilisés  par  la  FAO  – réponse  à  la  menace  au   Sahel  et  en  AO ü Situation  CALME  pour  le  Sahel  et  l’AO  =  Actions  efficaces  de  lutte   menées  par  la  FAO  et  ses  partenaires  dans  la  Corne  de  l’Afrique,   Nord-­‐Ouest  asiatique  et  péninsule  arabique;
  7. 7. II.1  – Analyse,  Alerte  précoce  et  Mobilisation  générale  (3/3) Les  Réseaux  Ouest  Africains   des  Organisations   Professionnelles  Agricoles   se  sont  mobilisés  (ROPPA,   APESS,  RBM,  ROAC,  CORET,   NANTS,  Etc.  ) Les  ONG  intervenants   dans  l’Assistance   Humanitaire  en  Afrique   de  l’Ouest  ont  aussi   organisé  leur  tribune
  8. 8. II.2  – Inventaire  du  nombre  de  mesures  prises  (au  30  octobre  2020)   National Regional Multilatéral Bilatéral   138 79 70 11 FIGURE:  NOMBRE  MESURES  DE  RÉPONSES  PAR  NIVEAU   Ces mesures portent notamment sur: lancement de kits alimentaires, ouverture de boutiques témoins, appui aux filières agropastorales en aliments bétails, mobilisation de ressources, transferts monétaires, etc. 301 (non  exhaustives)  mesures  ont  été  inventoriées  par  la  Coordination
  9. 9. II.3  – Interventions  régionales  -­‐ Commission  CEDEAO  (1/4) • Santé  :  PM  les  interventions  de  WAHOO/OOAS • Dons  alimentaires  pour  les  ménages  les  plus   vulnérables  (Mai  à  Octobre  2020)  – déstockage   rapide  de  5  529  tonnes  de  céréales  par  la  RRSA  et   le  Fonds  d’Urgence  Humanitaire  :     • Burkina  Faso  (954  tonnes),   • Niger(473  tonnes), • Nigeria  (3  309  tonnes), • Mali  (793  tonnes). • Sommets  extraordinaires  des  chef  d’Etats • Plusieurs  Réunions  Ministérielles  Sectorielles  sur   impact  COVID19 • Mobilisation  des  ressources  financières  au  profit   des  Etats  Membres • Etc.
  10. 10. vPlusieurs  Réunions  Ministérielles  et  Statutaires; vAdoption  d’une  stratégie  de  riposte  commune  à  la  pandémie  de  la  Covid-­‐19;   vPrêt  de  196.6  milliards  FCFA  de  la  BOAD aux  États  membres  de  l’Union;   vContribution  de  la  BCEAO  à  hauteur  de  25  milliards  de  FCFA  à  l’abondement   du  mécanisme  de  bonification  du  prêt  accordé  par  la  BOAD;   vContribution  de  la  Commission  de  l’UEMOA  à  hauteur  de  15  milliards  de   FCFA  à  l’abondement  du  mécanisme  de  bonification  du  prêt  accordé  par  la   BOAD  aux  États  membres  ; vContribution  de  la  Commission  à  hauteur  de  3  milliards  de  FCFA,  au   financement  des  plans  nationaux  de  réponse (PNR)  des  États  membres;   • Plus de 1000 milliards de FCFA sur le Marché des Titres Publics appelé « bons sociaux Covid-­‐19 »pour face aux besoins de financement; • Etc. II.3  – Interventions  régionales  :  au  niveau  de  l’UEMOA  (2/4)
  11. 11. II.3  – Interventions  régionales  – La  Banque  Africaine  de  Développement   (3/4) • Accorde 856,35 millions de USD aux pays membres de la CEDEAO pour lutter contre la pandémie de la Covid-­‐19; • Etc. 32 288,5 69 75 88 29,48 30 13,96 48,9 6,28 54,6 25,12 27,64 14,17 53,7 0 50 100 150 200 250 300 350 Figure:  Montant  accordé  au  Pays  de  la  CEDEAO  par  AfDB/BAD
  12. 12. II.3  – Interventions  régionales  (4/4)   En date du 30 Novembre: • La Banque Mondiale, le FMI et l’Union Européenne soutiennent les pays de l’espace Sahel et AO avec respectivement : ü BM =771.73millions de USD, ü FMI = 649.19 millions de USD, ü EU = 100.15 millions de USD • USAID WA • AFD • DDC • Etc.
  13. 13. II.4  – Interventions  régionales  – réponse  spécifique  en  matière   d’intrants  (1/3) vAvec  IFDC-­‐WAFA  (West  Africa Fertilizer Association),   lancement  d’u  Bulletin  de   suivi vSuivre  CHAQUE  semaine   l’impact  de  la  COVID19  sur  le   marché  des  engrais vInformer  et  influencer  les   décideurs vMaitriser  la  flambée  des  prix   et  sensibiliser     vBulletin  devenu  après  Africain vEtc.
  14. 14. • La plupart des pays ont constitué des stocks d’intrants de précaution plus rapidement que les années précédentes (IFDC, 2020). • A la mi-­‐mai 2020, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Nigéria et le Sénégal avaient importé à eux seuls environ 1,1 million de tonnes (Mt) d’engrais, stockant ainsi 80 % des besoins de la campagne 2020 II.4  – Interventions  Régionales  – réponse  spécifique  en  matière  d’intrants  (2/3) • Dès Avril 2020, on a vu le début de la distribution des engrais aux producteurs dans beaucoup de pays. • Le Libéria, le Niger et la Sierra Leone ont couvert quant à eux moins de la moitié de leurs besoins pour cette campagne.
  15. 15. ü 430  millions  USD  :  Ligne  de  financement  pour  les  Importations  régionales   d’Engrais  pur  les  15  Etats  Membres  de  la  CEDEAO • Gros  importateurs • Importateurs  moyens • Petits  importateurs ü 90  millions  :  Ligne  d’investissement  pour  Camions,  Usines  de  de  Blending &  Accessoires,  Magasins  de  stockage  d’au  moins  20,000  tonnes ü Réunion  des  Min.  Agriculture  prévue  ce  mois  de  décembre  2020 AVEC  D’AUTRES  BANQUES  &   PARTENAIRES II.4  – Interventions  régionales  – réponse  spécifique  en  matière  d’intrants  (3/3)  – un   nouveau  chapitre  avec  la  BIDC  pour  structurer  et  financer  la  filière.
  16. 16. • Révision du budget 2020 pour faire face aux impacts socio-­‐ économiques du COVID-­‐19 (100% des EM) • Soutien au secteur privé et fonds de subventions aux Entreprises agro-­‐alimentaire (100% des EM) ü garanties de prêts jusqu'à 50% pour les grandes entreprises; ü jusqu'à 100% pour les petites et moyennes entreprises • Adoption d’un plan de réponse (100% des EM) ü Focus/Allocation Sécurité alimentaire (100% des EM) • Baisse de la TVA, allègement fiscal / baisse de taux d’imposition (100% des EM) ü diminution de droits de douane à l'importation d'aliments de base (tel que le riz, l’huile, le lait, etc.) • Garantie des stocks adéquats agricoles de produits de consommation (70% des EM) et; • Renforcement de la surveillance des prix des denrées alimentaires (dont boutiques témoins) II.4  – Aperçu  des  mesures  spécifiques  dans  les  Etats  Membres  UEMOA-­‐ CEDEAO  (nombreuses  )
  17. 17. • Soutien financier au secteur agro-­‐alimentaire (100% des EM) ü Distribution alimentaire aux plus vulnérables ü Subvention des prix et distribution de semences, des engrais et du matériel agricole ü Maintien des prix d’achat aux producteurs (exemple du Coton) • Soutien à des filières spécifiques menacées (production locale, aviculture, anacarde, pomme de terre, etc.) • Financement des projets à forte intensité de main-­‐d'œuvre (agriculture, routes et logement) II.4  – Aperçu  des  mesures  spécifiques  dans  les  Etats  Membres  UEMOA-­‐ CEDEAO  (nombreuses  ) MIEUX: 1. Les  Plans  d’Investissements  dans  le  Secteur  Agricole  reçoivent  une  attention   soutenue; 2. La  question  de  RESERVE  /  STOCKAGE  NATIONAL  &  REGIONAL  de  sécurité   alimentaire  REDEVENU  une  évidence  crédible  de  réponse; 3. Regain  de  la  notion  de  « SOUVERAINETE ALIMENTAIRE »  dans  les  débats   politiques
  18. 18. La  solidarité  régionale  s’est  mise  rapidement  en  marche  en  appui  aux  efforts  des  Etats  et  de   leurs  partenaires • Si  les  résultats  n’ont  pas  été  à  la  hauteur  des  attentes,  cela  est  largement  imputable  à   un  contexte  régional  très  tendu :  Collusion  de  plusieurs  crises  (alimentaire,  sécuritaire,   sanitaire,  acridienne…)  mettant  à  rude  épreuve  les  budgets  nationaux  et  régionaux • Néanmoins,  la  région  sahel  et  AO  compte  capitaliser  sur  les  enseignements  de  cette   mobilisation  régionale  afin  de  mieux  se  préparer  à  faire  face  à  d’autres  crises. ATTENTION : les mouvements sociaux et le contexte des campagnes électorales au Mali, Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Niger, en Guinée, au Ghana pendant la période de la Pandémie COVID19 pourraient faire évoluer les données et faire resurgir la maladie, constituant un défi majeur à nos économies fragiles. III - CONCLUSION DAILY CONFIRMED CASES - COVID-19 Source: West African Health Organization (WAHOO/OOAS)
  19. 19. #ECOWAP2025 POUR NOUS CONTACTER POUR COMPLEMENT D’INFORMATION : Directorate for Agriculture and Rural Development: River Plaza Annex - 496, Abogo Largema Street, Central Business District PMB Box 401 - Abuja FCT – NIGERIA agric_ruraldev@ecowas.int ecowas.agriculture ecowas_agric

×